Je ne suis pas la Leia esclave que vous recherchez !

samedi 7 novembre 2015
par  Dark Funifuteur
popularité : 6%

Stupeur ce mardi 3 novembre quand en début d’après-midi je vois passer ce lien sur Facebook : Leia en tenue d’esclave prisonnière de Jabba le Hutt ne sera plus éditée en produits dérivés Star Wars !
Jeff Scott Campbell, dessinateur chez Marvel, annonçait en répondant à une discussion sur la tenue d’esclave de Leia que nous la reverrions plus jamais, que les dessinateurs de Marvel ne pouvaient pas dessiner Leia dans une pose sexy et qu’un projet de statuette venait d’être abandonné.

Mintinbox assure que la source de l’info est fiable puis Écran Large et le Huffington post reprennent l’info ; le Huffington revient aussi sur une polémique lancée par des parents indignés par la figurine en juillet.

En 2012, Chris Trevas nous avait pondu cet excellent dessin :

Forcément, l’internet s’emballe en attendant une déclaration officielle de Lucasfilm ou de Disney ( qui tarde et ne viendra ptet pas...) : on voit passer pas mal d’âneries sur le sexisme et l’esclavagisme sexuel.
Y en a même qui propose de la renommer Leia Tueuse de Hutt comme si l’apologie du meurtre était moralement mieux que celui de l’esclavagisme ?!

Carrie Fisher en rajoute une couche à l’occasion mais ça semble être de la dérision :
elle ne semblait pas se plaindre du costume lors de la promo pour le magazine Rolling Stones !

Cette histoire me rappelle deux faits :
Lucas est un petit pervers ( comme Yoda ! Quoique... lui il serait plutôt un petit père vert ! ) : il avait une excuse bien bidon pour faire jouer Carrie Fisher sans soutien-gorge dans l’Épisode IV : Un Nouvel Espoir.

Jean-Claude Mézières, le dessinateur de Valérian, trouvait quelques ressemblances entre une tenue de Laureline et le costume d’esclave de Leia.

Espérons que Besson ne devra pas lui aussi rhabiller Laureline dans son prochain film...

Je présice à l’occasion qu’une Leia esclave est actuellement au musée Madame Tussauds

Et que son costume voyage avec l’exposition Star Wars Identities

Pour conclure, je vous demanderais de ne surtout pas rappeler à Disney l’existence d’Oola !

_

Mise à jour du 5 décembre 2015 :

Chat Wars me fait passer par facebook une interview du 2 décembre 2015 de Carrie Fisher par Michael Calia du Wall Street Journal où la question des produits dérivés est évoquée :

Michael Calia : - Il y a eu un débat dernièrement sur la fin des produits dérivés vous représentant dans le bikini du "Retour du Jedi".

Carrie Fisher : -Je pense c’est stupide.

- D’arrêter les produits dérivés ?

- Au père qui en est devenu dingue et qui demandait "Que vais-je dire à mon enfant sur les raisons qui lui font porter ce costume ?", dites-lui qu’une limace géante m’a capturée et m’a forcée à porter ce costume stupide et que je l’ai tuée ensuite parce que je ne l’aimais pas. Puis que je l’ai enlevé. Dans les coulisses .

J’en déduis qu’elle assume le costume et le rôle qu’il joue dans l’histoire.
Vivement une réponse officielle de Lucasfilm et Disney sur cette histoire.

_

Mise à jour du 10 décembre 2015 :
Une discussion sur le "côté sexy de Star Wars" sur un forum de Starwars-universe me rappelle que le costume est inspiré de l’œuvre de Frank Frazetta, dessinateur et illustrateur de fantasy et de science-fiction :

En poussant les recherches sur Wookieepedia, je trouve ceci :

Le costume d’esclave de la Princesse Leia Organa a été créé partiellement en réponse aux plaintes de Carrie Fisher sur le manque de costumes intéressants que son personnage porte dans Un Nouvel Espoir et l’Empire Contre-Attaque. Fisher estimait que l’on ne pouvait pas dire "qu’elle était une femme" au vu de sa garde-robe et en disait quelques années plus tard, "J’avais essayée une robe ... Non, pardon, deux robes mais elles étaient à première vue semblables pour tout le monde."


( un grand merci à Chat Wars pour l’aide sur la traduction )

_

Mise à jour du 31 décembre 2015 :
Deux documents me permette de poursuivre cet article :

Le livre Star Wars Les Costumes - La Trilogie Originale de Brandon Alinger revient sur la création et la réception du costume avec ses quelques témoignages :
concernant Carrie Fisher et le costume :
Nilo Rodis-Jamero, designer :

Mais elle avait très envie de faire mûrir son personnage et accepta sans hésiter.

lors de l’application du moule en cire :

C’est une pro. Elle parlait avec moi torse nu, avec un machin en cire sur elle. Ça a du prendre cinq minutes, mais lorsque j’ai remis le moulage dans la glacière, j’étais trempé de sueur.

Janet Lucas-Wakely, assistante de garde-robe :

Elle avait horreur de ce bikini. Il lui allait très bien, mais ce n’était pas du tout son genre.

et sur la réception du public et l’exploitation du costume :
Richard Miller, le bijoutier qui l’a sculpté :

Lorsque le film est sorti, les mères de famille du monde entier ont appelé ILM et Lucasfilm pour dire "c’est dégoutant. Vous ne devriez pas montrer de choses pareilles". Alors on a limité son exposition. On l’a vu sur quelques couvertures de magazine , mais il n’y a pas eu de figurines. On n’a vraiment commencé à en parler que dans les années 1990.

L’article Princess Leia and the Gold Metal Bikini : The Pop Culture Connections de
Brad Ricca du 18 septembre 2014 sur starwars.com rappelle que l’appellation officielle, même si Richard Marquand et Nilo Rodi-Jamero parlaient bien d’esclave lors de la conception du costume, est "Prisonnière de Jabba".
Il fait aussi le rapprochement avec des héroïnes aussi court-vêtues comme Red Sonja et Dejah Thoris, dessinées par Frank Frazetta.

Sur les diverses figurines, le nom officiel pour la panoplie est "Prisonnière de Jabba," mais nous l’avons toujours appelé "Leia Esclave." C’est plus approprié, je pense. L’univers n’est pas toujours un endroit sympa. Ce n’est pas parce qu’il y a des marionnettes dans le palais de Jabba, que ça en fait le 1, rue Sésame.

De quoi calmer les partisans d’un renommage, dont ceux qui proposaient "Tueuse de Hutt".

_

Mise à jour du 28 août 2017 :
J’ai vu passer dans des discussions en ligne entre fans la figurine suivante :

Mais elle en vente depuis février 2012.

Brain Damaged reprend une info de Movieweb datée du 25 août 2015 qui raconte que VidAngel, service de vidéos à la demande pratiquant la censure sur les œuvres qu’il diffuse, est actuellement coupé, le temps d’un procès pour atteinte à la propriété et aux droits d’auteur de Disney, Lucasfilm, 20th Century Fox, et Warner Brothers : il diffusait en effet une version altérée du Retour du Jedi sans Leia en bikini en se servant de Family Movie Act comme justificatif.


Commentaires

Logo de Dark Funifuteur
dimanche 8 novembre 2015 à 12h24 - par  Dark Funifuteur

Effectivement : je me demande si ils nous retireront les tenues d’esclave sur le jeu.
Y a pas mal de twi’leks et danseuses de cantina qui la portent en plus des joueurs et de leurs partenaires !

Oola a aussi sa gamme de produits dérivés.

Navigation

Articles de la rubrique