Des acteurs du Réveil de la Force au Paris Manga & Sci-Fi Show, les 6 et 7 février 2016

lundi 4 janvier 2016
par  Dark Funifuteur
popularité : 12%

Mise à jour importante :
Finalement, il y aura Arti Shah à la place de Lupita Nyong’o : elle incarnait le personnage sur le plateau de tournage alors que Lupita lui prêtait ses traits pour la motion capture et Kiran Shah qui joue le pilleur d’épave Teedo sera aussi présent.

_
Via la tribu perdue des fans, j’apprends que Lupita Nyong’o qui incarne Maz Kanata sera présente au 21ième Paris Manga & Sci-Fi Show et sur leur site, je vois que Joonas Suotamo qui doublait Peter Mayhew dans le costume de Chewbacca sera aussi présent.
Le Paris Manga & Sci-Fi Show aura lieu les 6 et 7 février 2016 au Pavillon 3, 1 place de la Porte de Versailles à Paris.
Pour l’instant, sans plus de précisions et sans programme définitif, ils annoncent que les acteurs seront présents pour des dédicaces, des photoshoots et des conférences.

Récapitulatif :
Paris Manga & Sci-Fi Show 21ième édition.
6 et 7 février 2016.
Pass 1 jour :12,50€ , Pass 2 jour : 24,50€, Pass VIP : 60€
Pavillon 3, 1 place de la Porte de Versailles à Paris.
http://www.parismanga.fr/
page Facebook

_
Et j’en reviens : hop, un compte-rendu !
J’hésitais à y aller : la seule carotte étant une conférence de 30 minutes avec les trois acteurs SW. Mais Planète Star Wars insistait sur facebook pour la promotion de son stand avec la 59ième Légion alors je suis retourner zieuter la liste des exposants SW : PSW&59ième donc, R2 Builders et 501ième : y aura du fanboys, j’y vais !
Première au parc des expo de la porte de Versailles et première à un Paris Manga & Sci-FI Show ! Je m’attendais pas un espace si grand ni à autant de monde mais ça circulait mieux qu’à la Comic Con et pas autant d’attente pour les conférences néanmoins une longue file pour entrer mais des costumés SW dedans dont quelques Rey, y en a une qui passe à portée et je la chambre avec "Tiens ! Une pilleuse d’épave !" alors que j’avais ma cape sur le dos, mon sabre et mon casque à la main.
La file de la billetterie allait presque plus vite que la file des préventes (13€ : un peu cher) par contre à la dernière fouille, l’agent de sécurité me sort sur un ton sérieux que je ne pourrais pas porter mon casque de Kilo Reign à l’intérieur sous peine de me faire sortir et qu’ils ont des agents à l’intérieur pour contrôler... Déconfit, j’acquiesce et j’entre mais je croiserais à l’intérieur des types masqués voir même cagoulés et des Kylo Ren...
Je retrouve un membre de PSW croisés à de maintes occasions ces derniers mois qui m’indique où trouver les stands SW où je retrouve Darak qui aborde lui aussi un badge PSW : "Tu es passé chez l’ennemi !" "Oui et DarkYun aussi !".
On se demande justement où est Yun, je fais un petit tour rapide et me dégote un Titan n°43 pour 12€ (et je vois maintenant qu’on en trouve à 2,50€ en ligne !).
Je fais un peu de queue pour accéder à une boulangerie et je fini par suivre le quizz Sci-Fi où je retrouve Darak puis finalement DarkYun.
Avant de parler du vif du sujet : les conférences, je m’étonnais de l’ampleur que prend le phénomène "Free Hugs !". Je me demandais si ça venait d’une série manga ou animée mais ça semble être juste la poursuite du phénomène lancé par Juan Mann en 2004. Y avait donc tout plein de huggers avec toutes sortes de pancartes mais ça allait même jusqu’à des types torses nus avec des 06 et un "Free tout" écrits sur le corps...
En passant, je mets rapidement mon costume pour une photo avec une fan costumée en Han Solo.

Conférence de Christopher Llyod :
L’animateur nous demande si on a des questions : j’attrape le micro et je sors "Mais c’est quoi un gigawatt ?" (Sheon me signale que dans le film c’est gigowatt : bonjour l’erreur de traduction !), rire dans la salle mais le type sur scène me sors qu’on a que le temps pour les vrais questions.
On lui demande son ressentit sur sa participation à Roger Rabbit : il réponds qu’il a aimé joué un méchant.
Ses préférences dans la trilogie Retour Vers Le Futur : l’épisode III pour les décors, les chevaux et la romance que vit son personnage.
Dès le premier film, il a eu des libertés pour créer, incarner le personnage.
Il n’a pas de projet de film actuellement mais il reviendra au théâtre bientôt dans Le Roi Lear de Shakespeare.
On lui demande ce qu’il a pensé de la série animée RVLF : très fun.
Et des jeux vidéo : très bien et il ajoute qu’il apprécie les nouvelles histoires qui font intervenir le personnage.
Un quatrième était-il envisagé ? Il répond que non mais qu’il reste ouvert à toutes propositions tant que l’histoire est bonne : on a trop souvent vu des suites avec des bons personnages mais une histoire médiocre.
Le rôle qui fut le plus difficile pour lui reste celui qu’il joue dans Vol au dessus d’un nid de coucou : il passait alors du théâtre au cinéma.
Il a adoré travaillé avec Jack Nicholson et il adorerait à nouveau travailler avec lui mais il pense que ce dernier est à la retraite.
Il parle de sa collaboration avec Michael J. Fox, il évoque une chimie entre eux.

Le planning est modifié : la conférence X-Or passe avant celle des acteurs SW&Sci-Fi.
Sonny Chiba nous parle de sa participation à Kill Bill, de sa passion pour le cinéma français et des acteurs comme Alain Delon, Jean-paul Belmondo et Jean Gabin. Kenji Ohba, lui, évoque les différentes séries Sentai auxquelles il a participé et à la fin il nous rejoue la transformation de son personnage.

Conférence Sci-Fi :
Pour compenser le retard, Suanne Braun (Stargate Sg-1 : Hathor) et Neve McIntosh (Doctor Who  : Lady Vastra) participent à la conférence avec les trois acteurs du Réveil de la Force.
Suanne nous raconte qu’elle n’en revenait pas d’avoir pu embrasser MacGyver alias Richard Dean Anderson et qu’elle détestait son costume et qu’elle ne le remettrait jamais pour rien au monde (ça me rappelle quelqu’un !).
Elle nous raconte aussi une anecdote lors de sa lune de miel en Égypte : sa guide l’a vue dans un épisode de la série diffusé le lendemain de son arrivé et s’est écrié quelque chose "Oh my god ! You are Hathor ! I saw You !" et elle ajoute qu’ils ont été traité comme des dieux le reste de leur séjour.
Neve McIntosh nous a parlé de la pose de son costume qui prend énormément de temps lui permettant même de faire de sieste : l’application des écailles et le travail de peinture est très minutieux.

Et pour conclure : les acteurs SW !
Joonas Suotamo raconte qu’il a regardé les épisodes précédents scène par scène pour analyser la façon de bouger de Chewbacca.
Il a été recruté après un casting de 5 mois : l’entraineur de son équipe de basket avait été solliciter pour trouver un acteur grand aux yeux bleus et comme Joonas mesure 2 mètres 10, il semblait correspondre. Il précise qu’il a beaucoup joué à LEGO Star Wars pour se mettre dans l’ambiance. Peter Mayhew et Harisson Ford l’ont guidé pour son premier rôle au cinéma en le conseillant sur le jeux.
Lors de son premier jour de tournage, il est entré sur le décor du Faucon où travaillaient le réalisateur et les producteurs et quand ils l’ont aperçu dans son costume certains se sont mis à pleureur.

Quelqu’un a demandé à Arti Shah si son personnage était le "Yoda", le sage de la postologie : elle répond qu’effectivement son personnage étant aussi agé que Yoda partage sa sagesse et qui aide et influence les autres mais elle est aussi un pirate ce qui lui donne plus de relief.
Son meilleur souvenir est d’avoir pu tenir un sabre laser et pas n’importe lequel : celui de Luke !

Kirian Shah nous décrit les conditions de tournages à Abu Dhabi, il évoque des températures proche de 50° et la traductrice espère qu’il parle en Fahrenheit (sauf que 50°F correspondent à 10°C !). Sa grande fierté est de ne pas s’être évanoui.
Je lui pose une question sur la luggabeast, sa monture dans le film en me viandant méchamment : j’ai confondu les prénom des Shah !
Il nous explique que pour le tournage, la monture était simulée, avant d’être intégrée en postproduction, par deux marionnettistes : l’un faisant les jambes de devant et l’autre celles de derrière, mais la température les dérangeaient et ils étaient vite incapables de le porter.

Je refais un petit tour avec DarkYun et Darak et on finit par se séparer : l’un s’en allant, l’autre allant obtenir des dédicaces auprès des doubleurs. J’en profite pour faire le tour complet de la convention.
En revenant vers les stands SW, je prends en pitié un cosplayeur hugger à la mine dépitée puis j’échange quelques mots avec Starseb de PSW avant de quitter les lieux.
Bilan : une entrée un peu cher comme je disais mais je ne regrette pas : les conférences, même si elles étaient courtes, valaient le déplacement.
Néanmoins, je me contenterais seulement d’une journée.


Commentaires