Des lettres pour introduire Death Troopers

lundi 30 mai 2016
par  Dark Funifuteur
popularité : 14%

Death Troopers : Messages récupérés sur le Purge est une série de lettres diffusées sur des sites internets (Club Jade, Deathtroopers.com, TheForce.net, the New Jedi Order Encyclopedia, Rebelscum.com, StarWars.com et StarWarsActionNews.com) le 9 septembre 2009 pour introduire le contexte du roman Death Troopers paru le 13 octobre 2009.

Je vous les proposes en français dans une traduction approximative avec parfois quelques libertés d’adaptation. Si vous avez des remarques, des suggestions, des propositions : n’hésitez pas à intervenir en postant un commentaire (modération à posteriori !).

La rédaction de ses lettres et inscriptions date d’un an avant la bataille de Yavin.

Les messages suivants ont été récupérés sur la barge prison impériale Purge, après sa découverte dans les Régions Inconnues.

À l’exception des certains éléments qui ont été édités à la requête de parties spécifiques ou d’individus, ces lettres et inscriptions sont présentées ici, inédites, avec leur orthographe originale et leur syntaxe intacte, dans l’intérêt d’études galactiques.


_

Lettre d’Armo Drane (Détenu ICN-20020) à sa femme Tso Sook Drane :

Cher Tso :
Eh bien, c’est un nouveau jour. Pas mal de temps pour écrire et penser. Les gardes disent que nous sommes encore à six jours de notre lune carcérale mais je ne sais pas si je dois les croire. Il me semble que nous sommes partis depuis si longtemps déjà. La nourriture, ici, n’est pas aussi mauvaise que je le craignais. Je reste solitaire et essaye de faire profil bas. Un garde nommée Wembly a dit qu’il essayerait de te transmettre cette lettre et j’espère bien qu’il le fera.

Je souhaite pouvoir avoir un jour l’occasion d’expliquer ce que j’ai fait. Si ça rend les choses plus faciles pour toi et Jollar ça vaut le coup. En attendant j’espère que cette lettre vous trouvera en bonne santé et que la ferme ne vous donne pas trop de soucis.
Ton amour,
Arno

PS : n’oublie pas de vérifier le capteur d’humidité sur le vaporateur d’eau du quadrant sud. Tu sais comment il peut se coincer.

PPS : si Moy-Ran Bostt repasse et te dit que nous lui devons toujours l’arriéré de salaire pour la dernière saison, envoie le balader. Il est pingre et a été déjà payé une fois pour cette récolte.
_

Trouvé écrit sur le mur du mess du Purge :

LE DIRECTEUR KLOTH LE MANGE
_

De Kale Longo (détenu ICN 544450) à Gilles Longo (détenu ICN 28740, décédé) :

Cher Papa :

C’est plutôt bizarre d’écrire à un mort, non ? Enfin ce n’est pas plus étrange que ce tout ce qui arrive en ce moment.

Notre niveau de la prison a été verrouillée pendant plusieurs heures sans explications de la part des gardes. Je pense que personne ne sait ce qu’il se passe. La barge est tombé en panne dans l’après-midi. Wembly est passé nous dire qu’ils ont trouvé un Destroyer Stellaire abandonné et qu’ils y ont fait monter une équipe pour récupérer des pièces mais j’en ai plus entendu parler. Je peux te dire que Trig est vraiment effrayé et j’essaye de penser à toutes les choses que tu ferais pour le faire aller mieux mais ça n’aide pas. Je continue de penser que si tu étais encore là, ça irait pour le mieux.

Je sais que tu nous disais toujours de ne pas avoir de regrets, mais je regrette de je ne pas avoir été avec toi à l’infirmerie cette dernière fois. J’ai essayé de discuter avec Trig de ce qui est arrivé mais tu sais comment il est avec ce genre de truc, M. Je garde tout pour moi.

Un garde est passé devant notre cellule dans une combinaison d’isolement. Les contours de son masque étaient abimés et il m’a semblé qu’il saignait. Je regrette de ne pas en savoir plus sur ce qui passe.

J’espère

(Inachevé, non signé)
_

De Trig Longo (détenu ICN-299282) à Gilles Longo :

Hé Papa :
je viens de trouver cette lettre que Kale t’écrivait. Il dort en ce moment et ne sait pas que je l’ai trouvée sous le matelas. Il restait encore de la place pour écrire ceci.

Je crois que nous sommes les seuls survivants.

Tout le monde a hurlé pendant un bon moment : "Libérez-nous : laissez-nous au moins une chance", ou quelque chose comme ça. Les rodiens de la cellule d’en face sont morts. Puis le reste des détenus aussi. Maintenant c’est tellement calme. Je peux sentir les corps emprisonnés autour de nous. Ils commencent à pourrir.

Il ne reste aucun garde non plus.

Je ne sais pas pourquoi nous ne sommes pas malades. Quoi que ce soit, Kale et moi devons y être immunisé. Si personne ne vient pour nous libérer nous mourrons de faim ici. Je n’ai pas faim mais j’ai soif et je ne veux pas mourir ici.

Je commence à manquer de place.

Attends.

Je pense que je viens d’entendre quelque chose de l’autre côté de la pièce.

Ça ressemble à des pas venant par ici.

Peut-être qu’on va s’en sortir.

Je pense que quelqu’un vient.
_

Lettre de Dugtroy Osck (Détenu ICN-001198), alias Dugtroy la Tête, Alias Dugtroy le Cruel, à Boffitt Einer, associé connu :

Bonjour Einer :
Tu te souviens de moi ? Je l’espère. Tu penses probablement que je ne suis plus ton problème désormais. Me doubler sur cette livraison d’épices a du ressembler à une super idée à l’époque. Me balancer aux impériaux, garder la cargaison et le payement et tu crois que je ne suis plus dans tes pattes pour toujours, n’est-ce pas ?
Mauvaises nouvelles, Einer. Cette cargaison n’était pas la mienne. C’était une course pour un clan Hutt, mais je ne vais pas te dire lequel. Félicitations, tu as juste volé du syndicat du crime le plus vicieux dans la galaxie.

Tu as choisis la mauvaise cible, cervelle de nerf. Il n’y a là-bas aucun magouilleur qui peut arranger les choses pour toi maintenant.
Je pourrais passer le reste de ma vie à pourrir sur une malheureuse lune carcérale, mais je vais me carrer avec le sourire en pensant à toutes les choses que les Hutts vont te faire avant de te tuer.

(Signé)
D.O.
_

De système de réponse automatique de la cabine de pilotage du Purge, Message d’erreur 156, 2110 heures :

Recensement des détenus actuels introuvable.
Lectures de calibrage de forme de vie actuelles insuffisantes pour recensement.
Recalibrez s’il vous plaît les critères de biorythme des formes de vie...
_

Trouvé sur le mur de l’infirmerie du Purge :

ÇA PUE ! TOUT LE MONDE MEURT !
_

De l’Officier pénitentiaire impérial Omar Zook, à sa femme Kai Zook, Hanna City, Chandrilla :
_

Cher Kai :
Je sais que je vous ai promis, à toi et aux enfants, que je reviendrais à la maison après cette mission. Mais ça n’arrivera pas. Je suis au regret de vous annoncer que quelque chose a mal tourné sur la barge. Tout le monde tombe malade et personne ne sait pourquoi. D’abord ils nous ont ordonné de garder ça sous silence mais maintenant ça ne semble plus avoir d’importance. Presque tout le monde est mort ici. Je croyais pouvoir m’en tirer au début mais il semblerait bien que je sois atteint moi aussi.

Je suis navré, Kai. Je sais que ce sera dur pour les garçons. Peux-tu leur dire que leur papa les aime ? Je suis désolé de ce qui s’est passé, mais explique-leur que j’ai servi de mon mieux, que je n’étais pas un lâche et que je n’ai jamais eu peur.

Et que je t’aime de tout mon cœur.
(Signé)
_

De Nox Xakarta (détenu ICN 148901) à destinataire illisible :

(À illisible) :

Quoi de neuf mon frère ? Tu ne devinennera jamais où je suis !!! Oui ils m’ont FINALEMENT attrapé !!! C’est le summun pour moi maintenant tu verras. Les gens vont (illisible) maintenant c’est certain. Rappele-toi j’ai toujours dit : Nox Xakarta sera célébre. En ce moment nous sommes dans une barge pénitentiaire mais elle est en panne (HA !) quelque part on ne sait où !!! Vraiment Dingue !!
Et tiens-toi bien ! Maintenant nous avons un VERROUILLAGE depuis cinq heures complaites et je n’ai pas vu un seul garde tous ce temps . Ptet qu’ils ont fui !

Ça me fait penser que nous devrons être à la cantine à cette heure-ci.

Je suis vraiment affamé.

En plus aussi mon compagnon de cellule est (illisible) dans sa couchette. Je pense qu’il est malade ou quelque chose.

Mais je vais bien. J’ai toujours de la chance.

NX
_

Lettre du docteur Zahara Cody, médecin hygiéniste en chef, à son père, Teef Lan Cody :

Cher Papa :
Je t’écris à toi plutôt qu’à Maman parce que j’espère que tu comprendras ce que je suis sur le point de dire dans le contexte approprié. J’ai beaucoup réfléchis à ce que tu as dit et je suis arrivé à contre-cœur à la conclusion que tu avais raison.

Par conséquent je démissionne de mon poste après cette mission et reviendrai à (ÉDITÉ) pour prendre ma place dans l’organisation (ÉDITÉE).

Je ne regrette absolument pas les choix qui m’ont amené ici. En travaillant pour le système correctionnel impérial, j’ai acquis une expérience inestimable à vie et j’ai appris plus de moi que je ne pouvais jamais l’imaginer. Mais des événements qui se sont déroulés à bord de la Purge ces dernières semaines m’ont forcé à réévaluer mes priorités.

Donc je vous reverrai toi et Maman bientôt. J’espère être de retour à bord d’un transport pour les Mondes du Noyau à la fin de la semaine prochaine. Ça peut prendre un peu plus de temps. Quelque chose ne va pas avec nos moteurs. Mais je suis sûr que ce sera réparé rapidement.

Affectueusement,
Zahara
_

Du Docteur Cody à son père :

Cher Papa :

Je n’ai pas beaucoup de temps mais je voulais écrire ceci tant que j’en avais l’opportunité. Les choses ici ont changé dramatiquement. Ces deux dernières heures mon infirmerie a été envahie pas des détenus, des gardes et des troopers malades, et beaucoup sont déjà mort alors que je les soignais. Mon droïde médical et moi n’avons aucune idée du type d’infection que nous combattons, seulement que c’est extrêmement agressif et que les le traitements traditionnels semblent complètement inefficaces.

Pire, notre isolement et nos contre-mesures de quarantaine n’ont aucun effet. Bien que je ne présenta pas encore pas de signe de contamination, je ne peux pas m’empêcher de penser que cela est inévitable.

La maladie et le désespoir sont partout, de même pour la confusion et la rupture de la chaîne de commandement à tout les niveaux. Je viens de voir un stormtrooper dans le couloir enlever son casque et pointer son blaster sur sa tête. Il pleurait en le faisant.

Néanmoins je ne regrette pas ce que j’ai fait ici et je continue à faire de mon mieux pour aider. J’essayerai de t’écrire de nouveau si j’en ai l’occasion, mais je dois y aller.

Z
_

De Bissley Kloth, directeur, au sergent Hazar Yupcavage, Directeur Régional, Service Correctionnel Impérial :

Monsieur :

J’écris pour vous informer au mieux de mes capacités des circonstances regrettables affectant récemment la barge impériale Purge.

Voici les faits. À 0945 ce matin, nos propulseurs principaux sont tombés en panne. Nous avons pu envoyer une équipe de maintenance sur un Star destroyer abandonné pour y récupérer des pièces de rechange et la mission sembla initialement réussie.

Ce qui est arrivé ensuite est moins clair. Il apparaît que l’équipe d’ingénierie ai été exposée à un agent infectieux. Interrogé à l’infirmerie, la seule chose que n’importe lequel d’entre eux pouvait dire sont les mots Aille Noire. Les recherches dans base de données sous ce nom ne rapportent aucun résultat à part une référence mystérieuse à [ÉDITÉ] dans [ÉDITÉ].

Dans l’intérêt de maintenir l’ordre j’ai suivi la procédure d’opération standard et ai mis en quarantaine l’équipage non-infecté et moi-même dans les installations appropriées. Nous avons envoyé des signaux de détresse à tout les engins impériaux proches et n’avons aucune intention d’évacuer la barge à moins que ce ne soit absolument nécessaire.

Merci d’avance pour votre compréhension,

Directeur Bissley Kloth
_

Sources : Wookieepedia et eucantina.net.
Merci à Alhandar pour l’aide sur la traduction.
_

En travaillant sur cet article, j’ai découvert que le jeu Starwars Galaxies avait eu/a un arc Death Troopers.
_

D’autres documents autour de Death Troopers prochainement.


Commentaires

Navigation

Articles de la rubrique