Les origines de Darkf’un’ifuter

jeudi 2 mars 2017
par  Dark Funifuteur
popularité : 16%

Je vous partage ici une courte "fan-fiction" qui présente mon tireur d’élite Darkf’un’ifuter (limitation des caractères : pas de place pour un u...), renommé Darkf’unifuteur depuis à cause de signalements de rageux et de jaloux....

L’Ascendance s’est vendue à l’Empire, l’occasion rêvée pour des dissidents de ne pas reconnaitre son autorité et fonder du même coup la République Autonome Autarcique Autosuffisante de la colonie Chiss de Disado.
Pris au dépourvu et occupée à satisfaire les exigences logistiques de l’Empire, l’Ascendance les a laissé dans leur isolement quelques dizaines d’années jusqu’à ce que certaines familles, outrées par cette sédition, obtiennent une intervention militaire sous le prétexte d’inclure les ressources de Disado au tribut impérial.
Trop fiers pour perdre leur indépendance, les adultes républicains se bâtirent jusqu’au dernier : aucun ne fut pris vivants, laissant à l’armée de l’Ascendance, stupéfaite par l’ampleur du conflit, quelques milliers d’orphelins âgés de moins de 14 ans.
Que faire de ces enfants asociaux car pervertis par un modèle et un idéal social hérétique ? L’Empire réclame des troupes ! Parfait : après un semblant de rééducation stricte et une formation adaptée au besoin de l’Empire ainsi que spécifique à la volonté de préservation de l’autonomie de l’Ascendance, les survivants Disadiens partent grossir les rangs impériaux de Chiss volontaires ou exilés sous la contrainte.
Dans le lot, un jeune Chiss à l’état civil perdu, connu sous le nom de Darkf’uni’futer ( transcription chiss d’un concept en langage alien d’une ancienne civilisation disparue de Dosadi et traduisible approximativement par "celui qui génère du désordre") se voit confier une mission particulière : informer l’Ascendance de la situation hors de son espace et saisir toutes opportunités semant le chaos dans l’Empire, la République et le reste, histoire qu’à la fin de la guerre qui s’annonce ils oublient les Chiss, trop occupés à résoudre leurs problèmes.


Commentaires