Rapport des Services Secrets : analyse historique de Manaan

samedi 31 juillet 2021
par  Dark Funifuteur
popularité : 14%

MESSAGE À L’INTENTION DES OFFICIERS SUPÉRIEURS DE L’ARMÉE IMPÉRIALE

RAPPORT : INVASION DE MANAAN
OBJET : ANALYSE HISTORIQUE DES POINTS FAIBLES ET DES ZONES D’EXPLOITATION

Tandis que la galaxie continue à manquer de ressources, nous ne pouvons plus nous fier à nos fournisseurs de matériel médical. Cela comprend l’accord commercial en vigueur entre l’Empire Sith et Manaan, notre unique fournisseur de substance curative, le kolto.

D’après nos renseignements, les habitants de Manaan, les Selkaths, pourraient se venger de la destruction provoquée par notre bombardement de leur planète il y a plusieurs décennies, en ne nous proposant qu’un faible stock de kolto, malgré la surabondance de la ressource sur Manaan. Nous devons mettre un terme à cette ridicule tentative de représailles.

Afin de punir le manque de respect flagrant des Selkaths tout en renforçant considérablement nos réserves de kolto, le Conseil Noir a autorisé une offensive sur Manaan. Une planification minutieuse est nécessaire. Auparavant, les Selkaths ont évité toute agression extérieure en menaçant de détruire tout le kolto de Manaan. Ce risque, couplé à la surface entièrement aquatique de la planète et à l’absence de zones d’atterrissage adéquates, exige une approche plus prudente que nos engagements militaires habituels.

JPEG - 202.9 ko

PAYSAGE POLITIQUE DE MANAAN : NEUTRALITÉ ET ISOLATIONNISME
Suite à l’incident que les historiens appellent "la dévastation de Manaan", les Selkaths ont abandonné leurs structures à la surface (dont la grande majorité a été détruite par les forces de l’Empire) et se sont retirés dans leurs bâtiments sous-marins. En plus de s’isoler physiquement, les Selkaths se sont également éloignés de toute participation à la politique galactique.

Dans les années qui ont suivi le retour des Selkaths à la surface et la reprise des échanges commerciaux avec la République et l’Empire, il est apparu évident que la population locale de Manaan n’a que peu d’alliés et d’amis dévoués à qui faire appel. Des millénaires d’isolement ont fortement influencé la volonté des Selkaths de rester seuls, comme en témoigne leur indéfectible engagement pour la "neutralité".

S’ils se faisaient attaquer, les Selkaths refuseraient avec véhémence de faire appel à des étrangers pour les aider. Une décision stupide de leur part, car nos rapports indiquent que leur puissance militaire est gravement insuffisante et qu’elle sera incapable de repousser une invasion sans aide. Leur jeune organisation, "l’Unité spéciale de combat de Manaan", s’est avérée efficace contre les pirates mal armés et les voleurs en herbe, mais elle ne peut pas représenter une véritable menace pour l’Empire.

Même si les Selkaths disposaient d’une armée réellement organisée, le nombre de combattants qui manient la Force dans leurs rangs est extrêmement bas. Les Selkaths n’ont à leur disposition qu’une organisation secrète, "l’Ordre de Shasa", composée de faibles et de fanatiques. Les extrémistes de cet ordre ne s’allieront probablement jamais au gouvernement ou à l’armée des Selkaths, même en temps de crise. Une conséquence sévère pour ceux qui ne tiennent pas en laisse les utilisateurs de la Force dans leurs rangs.

Face à la puissance des Sith et du côté obscur, les Selkaths n’ont aucune chance.

POINTS D’INTÉRÊT ET LIEUX À ÉVITER

Ahto City
Ahto City, ou ce qu’il en reste, peut sembler être un objectif tentant, mais les ruines à moitié englouties de l’ancienne capitale de Manaan doivent absolument être évitées pour le moment. Bien que nous puissions certainement réaliser des avancées technologiques et militaires, ainsi que des profits, en pillant les vestiges d’Ahto City, le retour sur investissement est encore très faible.

La possibilité de telles récompenses n’en reste pas moins envisageable. Depuis la "dévastation de Manaan", les structures de soutien et les fondations d’Ahto City sont en grande partie délabrées. Cela ne devrait pas changer, car la ville est principalement submergée par les profondeurs dangereuses de Manaan, et ce depuis des décennies. Notre temps et nos efforts seraient mieux employés dans une entreprise plus fructueuse, qui nous offrirait un avantage dans notre guerre contre la République.

La place marchande
La place marchande, où l’Empire mène actuellement l’essentiel de ses transactions avec les Selkaths, ne doit pas être employée pour une quelconque opération militaire, pour quelque raison que ce soit.

Bien que l’Empire bénéficie d’une présence stable sur la place, ainsi que d’importantes informations sur les mouvements des Selkaths et de la République en son sein, toute attaque de notre part dans cette zone pourrait faire des victimes au sein de la République. Cela ouvrirait la porte à des interférences de la République, qui aurait alors une bonne raison de répondre en conséquence. Notre objectif est de maintenir les Selkaths les plus isolés possible dans ce combat.

JPEG - 182.8 ko

Ressources cachées
Les rapports indiquent qu’avant la crise Révanite, le traître Dark Arkous travaillait avec un scientifique Selkath du nom de Gorima dans un complexe au fond de l’océan de Manaan. Pour autant que nous puissions l’affirmer, le duo a œuvré de concert dans le but de créer une armée de "super soldats" à partir d’autres Selkaths.

Le complexe a été détruit, et Gorima a été tué dans sa destruction. Le personnel militaire de base doit éviter la zone. J’ai mandaté une équipe distincte, directement sous mes ordres, pour enquêter sur l’épave et récupérer toutes les données utiles du projet d’Arkous et de Gorima. Modifier leur travail pour en faire un outil capable d’améliorer les capacités de nos soldats, ou mieux encore, contrôler les forces des Selkaths, enverrait un message ferme à tous ceux qui défient l’Empire.

De plus, des agents de mon réseau d’espions rapportent des murmures d’appareils sous-marins sur Manaan, à l’objectif inconnu, qui appartenaient autrefois à un espion non aligné connu sous le seul nom de "Linceul". Les éléments dont nous disposons suggèrent que l’équipement est abandonné depuis longtemps. S’il est localisé, nos forces devraient tenter de s’en emparer avant que le commandement Selkath ne découvre son existence.

Faille de Hrakert
La vallée subaquatique connue sous le nom de faille de Hrakert abrite l’un des plus riches gisements de kolto de la planète. S’emparer de cette zone pour l’Empire résoudrait sans aucun doute nos problèmes de ravitaillement médical, même au-delà de la fin de notre guerre avec la République... Mais tant que l’Empire n’aura pas établi une présence militaire solide sur Manaan, il sera strictement interdit de se rendre dans la faille de Hrakert.

Si quelqu’un ne respecte pas cet ordre, son sort sera tranché par les monstrueux requins Firaxan qui ont envahi la faille.

Ce rapport devra être pris en compte dans toutes les discussions stratégiques, dès maintenant. Cela étant dit, toutes les forces sont par la présente autorisées à prendre les mesures nécessaires pour corrompre toute relation ou alliance qui donne aux Selkaths les ressources nécessaires pour nous combattre.

Si la mémoire collective des Selkaths ne se souvient pas de la dernière démonstration de puissance de l’Empire, de nouvelles leçons leur seront adressées.

Pour l’Empire.

DARK XARION, SPHÈRE D’INFLUENCE GALACTIQUE


Commentaires